Format d’article

Les délices de Tokyo ou le beau en toute simplicité

1 commentaire

Il y a quelques jours j’ai eu l’intense plaisir de découvrir un film merveilleux.

En découvrant la bande-annonce des délices de Tokyo je me suis dit que ce film était une promesse. Et je n’ai pas été déçue.

 

Les films dont je parle ici (par exemple ici ou ici) m’ont tous fait vivre un moment particulier. Un moment où je me dis qu’être humain, que ça soit difficile ou pas certains jours, c’est une expérience magnifique et belle.

Depuis toujours, je regarde les gens qui m’entourent avec énormément de curiosité. On m’a souvent dit qu’il était impoli de dévisager les autres comme j’aime le faire. Mais je ne peux pas m’en empêcher. J’aime deviner l’histoire, les joies, les déceptions, les doutes et les regrets de chacun. J’ai toujours aimé voir au-delà…

delice de tokyo fille

Ces films sont une fenêtre sur cet au-delà. Mais pas seulement. Ils subliment les histoires de vie. Est-ce bien réel? J’aime penser que oui. Que tout dépend du regard que l’on porte sur la vie. Et les réalisateurs tels que Naomi Kawase ont en commun de porter un regard bienveillant sur l’Homme. Je pourrais écrire encore et encore au sujet de sa réalisation sensible, intelligente et subtile…

Les_Delices_de_Tokyo mamie

L’histoire des délices de Tokyo n’est pas vraiment heureuse, c’est juste la vie. La vie d’une mamie, la vie d’un vendeur de dorayakis, d’une adolescente, d’un oiseau, de haricots, du vent qui souffle et de cerisiers en fleur… Comment faire une histoire à partir de cela? C’est une poésie. Plus jeune, je n’aimais pas trop la poésie… elle manquait de réalisme pour moi.

Mais quand on fait de la réalité une poésie, qu’est-ce que ça donne? Et bien un film magnifique. Un film qui m’a tiré quelques larmes, alors qu’au fond… il n’y avait rien de bien compliqué. Juste des vies qui s’entrecroisent et qui ont sans doute une chose commun : un besoin de liberté et d’amour.

Qui n’a pas besoin de liberté et d’amour?

Qui peut nous libérer d’une situation entravante? La réponse de ce film est simple : nous-même. Nous avons la clé qui ouvre toutes les portes.

Voilà selon moi une importante leçon de ce film. Il ne tient qu’à nous de nous connecter à la beauté environnante et de nous extraire d’un quotidien qui peut parfois avoir figure de prison.

delices de tokyo mamie 2

J’aimerais parler aux haricots, aux arbres, au vent, moi aussi… qu’est-ce qui m’en empêche d’ailleurs? Peut-être que la mamie de ce film arrive à se connecter autant à toute chose, car elle a été privée toute sa vie de liberté.

Peut-être que l’humanité a besoin d’aller toujours plus loin dans l’illusion de cet enfermement, de cette division à l’autre, et à soi… pour mieux se connecter au Tout.

Peut-être est-ce là toute l’expérience de la vie.

Et vous, vous en connaissez des films qui vous transportent comme ça, avec ce regard sincère et bienveillant ? 🙂

Advertisements

Publié par

Jeune femme de 29 ans, curieuse de tout, portée par de multiples passions, je travaille dans l'humanitaire, pratique la photographie, compose des chansons, et adore lire et écouter de belles musiques. Internet addict, certains me définissent aussi comme une véritable geek ;-) Ce blog est le reflet d'une vie intérieure en recherche et renouvellement permanent. Grâce à lui j'espère insuffler à tous un peu de paix, de joie, et peut-être une façon de considérer nos vies autrement et initier quelques remises en questions!

1 Comment so far Join the Conversation

  1. Merci Minoa pour ce partage 🙂
    Ton ressenti sur ce film déjà est beau par son écriture et en plus il me donne envie vraiment, vraiment, de le voir 🙂
    En regardant la bande annonce j’ai relevé :
    « -Faites de votre mieux!!!!
    -…OUi…
    -Je m’adresse aux haricots !  » 🙂
    C’est à la fois très drôle et si vrai ! Car une fois que l’on a fait sa part il faut laisser faire les choses à leur rythme 😉 et pas aller plus vite que le vent …

    C’est toujours une joie de te lire
    Bon dimanche bises
    Catherine

    Répondre

Leave a Reply

Required fields are marked *.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s