Format d’article

Oui mais mon libre arbitre dans tout ça ?!

37 commentaires

Lors de discussions philosophiques et spirituelles animées (car elles le sont souvent) la question du libre-arbitre en titille plus d’un, et moi la première.

Souvent, parler ne serait-ce que de destinée implique une forme de déterminisme qui dérange. « Ok, admettons que nous naissons avec un but sur terre, mais dans ce cas, nous n’avons pas vraiment le choix de ce que nous devenons?? »
Voilà ce que j’ai déjà entendu plusieurs fois.

Epineuse question non?

Je suis loin de prétendre avoir la réponse, mais mon point de vu a beaucoup évolué ces dernières années alors je souhaitais en débattre avec vous, je serai très curieuse d’avoir vos avis !

Pour commencer, arrêtons-nous sur le terme central : la liberté.

Un étudiant de terminal un peu malin, pourrait partir de la thèse qu’être libre de succomber à chacun de nos désirs peut vite devenir une contrainte. La notion de liberté comprend donc en essence ses propres limites.

De même, il serait bon de remettre en question l’idée commune d’un libre-arbitre qui impliquerait qu’on fasse ce qu’on a envie de faire quand on en a envie ! (« Je suis le seul maître à bord, youpiii!!« ) Tout comme son opposé est extrême, à savoir l’idée que nous ne décidons de rien au fond. (« La vie, quelle fatalité, bouuuh! »)

De plus, ce serait ignorer la notion d’arbitre présente dans le terme. Ce qui nous renvoie directement à notre capacité d’arbitrage, et donc à la capacité de choisir, mais aussi de choisir de façon la plus juste possible.

N’attendons-nous pas d’un arbitre qu’il fasse le choix le plus juste ? Mais le plus juste par rapport à quelle règle du jeu ?

En synthèse, la question serait finalement : avons-nous la possibilité de faire le choix le plus juste pour nous? Ou encore, de quelle marge de manoeuvre disposons-nous pour choisir notre bonheur ? (reformulation de la problématique 5/20 ! ahah)
Car au fond, n’est-ce pas ce à quoi nous aspirons tous sur terre?

photo libre arbitre 4

A tout moment vous avez un choix qui vous conduit soit plus près de votre âme,
ou qui vous en éloigne. Thich Nhat Hanh

Il reste à définir « Qui » est libre de ses actes?  Voici le point qui met peut-être à mal notre ego.

Qui se sent lésé dans l’exercice du libre-arbitre? Le petit moi égoïque apeuré par le changement et les choix qui rendent plus heureux… Ou ce fameux Soi que l’on retrouve dans toute quête spirituelle. Ce « je » qui reflète notre sagesse intérieure universelle, celui qui souhaite réaliser sa destinée. Ou encore sa Légende Personnelle si on se réfère à Paulo Coelho.

Ainsi être libre ne signifierait pas simplement être libre d’aller au grès de nos désirs et de notre satisfaction. Mais au contraire se mettre au diapason de notre sagesse intérieure qui ne désire qu’une chose, que nous accomplissions ce pour quoi nous sommes faits en venant sur terre.

photo libre arbitreVous avez le choix de créer la vie que votre coeur se languit de vivre.

Dans la métaphore du voyage en train je parlais déjà du libre arbitre, celui qui nous permet de bifurquer, de stopper à un arrêt, de ralentir le voyage, voir de nous en détourner…Mais il n’en reste pas moins qu’effectivement cela implique de croire en cette belle destination qui nous est propre.

L’autre difficulté qui se pose est que la question du libre-arbitre renvoie à la question de Dieu. Beaucoup auront raison de s’offusquer à l’idée d’un Dieu intransigeant et décideur de notre destinée, mais ces personnes n’ont pas fait évoluer leurs concepts : de liberté, de destinée et ni même de Dieu. Car qui exige que le divin soit nécessairement un concept limité et extérieur à soi ?

Si l’on part du principe qu’une étincelle divine créatrice ne demande qu’à s’exprimer en chacun de nous, alors on comprend que la laisser s’exprimer ne signifie pas entraver notre liberté, mais au contraire la laisser nous guider dans nos choix. On réalise que cette part divine est liée à nous – elle est nous – et son seul intérêt est la réalisation de notre but de vie. On comprend aussi que la voix de notre intuition provient de notre coeur, celui qui nous pousse à exprimer l’ensemble de notre potentiel et à faire les meilleurs choix pour nous.

Les deux sont emmêlées dans une unité qui rend quasiment inutile la question du libre-arbitre, décideur et éxecutant étant au fond intimement liés.

Selon moi, les pro ou contre libre arbitre, n’ont ni tort ni raison, ils débattent juste d’un concept qui n’exclue ni la thèse ni l’antithèse 😉

photo libre arbitre 5

Que vos choix reflètent vos espoirs et non vos peurs. Nelson Mandela

Pour aller plus loin, je vous mets ci-dessous une métaphore que je trouve très juste et éloquente :

« C’est un peu comme si nous étions le barreur d’un voilier. Parfois, la mer, qui représente les évènements de la vie, est tumultueuse, parfois elle est calme. Dans tous les cas, c’est nous qui choisissons notre route, mais la direction que nous avons à prendre, c’est notre étoile qui nous en donne le chemin. Nous avons juste à suivre l’étoile, pour trouver notre propre être, notre propre individuation.

Nous sommes donc à la fois libre en tant que barreur – et il convient effectivement de se rendre compte que c’est nous qui donnons un coup de barre à gauche ou à droite, que c’est nous qui décidons de garder le cap ou de se laisser aller au gré du vent – mais pas libre en ce sens que le cap est donné par une étoile qui nous guide et qu’elle nous est propre. Andrew Cohen met plus l’accent sur le barreur, les visions non duelles sur l’étoile, certaines religions sur les moyens habiles à mettre en œuvre pour arriver à barrer en toutes circonstances, mais il ne s’agit que d’aspects d’une même réalité…« 

source : http://secretsdutarot.blogspot.fr/2012/10/le-bateleur-arcane-1.html

Qu’est-ce qui vous parle le plus, l’idée du barreur? De votre étoile intime? Vous sentez-vous libre de choisir votre bonheur?

(Oh et comme je risque de ne pas publier d’ici là – ben vi j’améliore mon rythme mais là je risque d’être bien occupée à manger, chanter, dormir, offrir/ouvrir des cadeaux – je vous souhaite de lumineuses et chaleureuses fêtes auprès de vos proches 🙂 Mais je continuerai de venir vous lire of course !!)

Publicités

Publié par

Jeune femme de 29 ans, curieuse de tout, portée par de multiples passions, je travaille dans l'humanitaire, pratique la photographie, compose des chansons, et adore lire et écouter de belles musiques. Internet addict, certains me définissent aussi comme une véritable geek ;-) Ce blog est le reflet d'une vie intérieure en recherche et renouvellement permanent. Grâce à lui j'espère insuffler à tous un peu de paix, de joie, et peut-être une façon de considérer nos vies autrement et initier quelques remises en questions!

37 Comments Join the Conversation

  1. Bonjour,

    Eh bien quel article ! Ma pensée est bien décrite dans la citation de Thich Nhat Hanh et dans celle-ci :  » Vous avez le choix de créer la vie que votre cœur se languit de vivre. « .

    J’avais – essayé – de lire ce que Schopenhauer en pensait dans son  » Essai sur le libre arbitre  » mais au final je ne sais pas ce qu’il en pensait lol : 4/20 – le prof est gentil. 🙂

    Réponse

    • Ah ah ah Schopenhauer c’est pas facile hein…je ne connaissais pas l’existence de cet essai, mais je ne suis pas sûre de m’y frotter. 😉 Et où sont passés tous les articles du côté de chez la Kapsule??

      Réponse

      • Ça peut se comprendre ! Mais j’ai réussi à trouver un moyen de le lire facilement. J’en parlerai dans mon blog plus tard.

        Tu parles de mon ancien blog ?

      • J’ai modifié mon thème hier. Il y a une sorte de banderole déroulante en haut, puis en-dessous les articles – photo + extrait – à commencer par la Bd sur les idées reçues, puis Hubert Reeves, plus bas Laurent Gounelle etc. Ne vois-tu pas ça ?

      • Ah non il n’y a pas tout ça !! C’est comme si ton blog était en mode privé du coup.. il y a la bannière et en dessous écrit « toutes nos excuses mais aucun résultat n’a été trouvé »..ça vaudrait le coup de vérifier si d’autres voient comme moi..

      • Ah mince ! Je sais que mon amie voit tout comme il faut mais c’est p’tête parce qu’elle est abonnée. Je vais voir ce qui se passe. Avant cela, je voudrais te parler d’un projet en privé – si possible – car je pense que tu pourrais me donner de bons conseils.

    • Très intéressant ton article…bravo de nous l’avoir présenté! Le libre-choix, la liberté individuelle puis collective, même le côté spirituel de l’homme…tout ne se confond-t-il pas à un certain point? Il en va des valeurs et croyances je crois…celles que nous suivons, celles que nous appliquons ou encore celles que nous créons dans notre tête et qui parfois vient asouplir et adoucir unpeu cette conscience qui élève trop la voix. Merci de t’être abonnée à mon Blog D.A. Lavoie et il me faite très plaisir de te suivre à mon tour. Je sens que nos échanges seront frucueux! Très bonne semaine. Delvi.

      Réponse

  2. Wow quel sujet passionnant sur lequel je m’interroge souvent, je vais y réfléchir et revenir ! Et juste en passant j’ai reçu mon calendrier, il est splendide, je crois que je vais l’offrir à ma maman 🙂

    Réponse

    • Oh super pour le calendrier !! Ravie qu’il t’ait plu, il nous en reste encore si tu veux avoir le tien aussi ahah 😉 Encore merci pour ton soutien, ça m’a vraiment touchée. Et pour ce qui est du sujet de cet article, j’ai hâte d’avoir ton avis..!

      Réponse

      • Je reviens vers un tour du côté de chez toi pour parler du libre arbitre 😉 C’est une notion avec laquelle je ne suis pas très à l’aise. Tout d’abord parce que je crois au karma, qui par définition, déterminerait une partie de la vie par les actes passés. Ce qui voudrait dire qu’une partie de ma vie m’échapperait car plus ou moins prédéterminée. Mais mes actes présents détermineraient également mon futur, ce qui voudrait dire que j’ai bel et bien un libre arbitre et que je suis maître de ce que je suis et de ce que je serai. Pour résoudre ce problème épineux de savoir ce qui dépend de moi ou pas, je me suis dit que le meilleur calcul est encore de toujours prendre l’option de faire de son mieux. Ca ne peut être que bénéfique pour la suite ^^ (bon j’ai un peu l’impression d’être hors sujet, là, mais j’étais lamentable en philo lol)

      • Pendant que tu étais ici j’étais chez toi à faire ma dissertation lol
        Le professeur dit que tu n’es pas du tout hors sujet, j’ai abordé le karma dans ma réponse à Polina. Je pense que c’est un sujet transverse!
        La loi du karma j’y crois aussi et effectivement elle détermine une bonne partie de notre existence. Mais comme tu le dis, on peut agir dessus dans notre façon de faire face au quotidien. Plus on agit de façon juste plus on se met en phase avec notre destin et on apaise le karma…enfin je le vois aussi un peu comme ça…Donc on est tous d’accord, il y a une partie déterminée notre étoile, notre karma..mais il y a aussi notre pouvoir de création, nos choix, la justesse de nos actes au quotidien.. Mais l’important est de ne pas perdre de vu notre but de vie, la raison de notre venue sur terre..c’est là que tout prend sens…Bref on n’a pas fini avec ce sujet, j’ai lancé un truc infini en fait ahah

      • Totalement en phase avec ce que tu dis… quand je ressens cette connexion avec quelqu’un je repense à la phrase de cette chère Elisabeth qui dit qu’il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rencontres 😉 En plus nous étions en train de disserter l’une chez l’autre, ce n’est pas banal ! lol

  3. Nous pouvons décider de devenir barreur et faire le choix d’aller à d’aller à gauche ou à droite mais nous ne pourrons jamais barrer les vagues ou le courant. Notre choix s’adapte à leurs caprices 😉

    Excellentes fêtes à toi et à bientôt.

    Réponse

    • Très juste ce que tu dis sur les vagues et le courant, c’est dans ces moments là qu’on doit lâcher prise ou au contraire puiser dans nos ressources pour continuer d’avancer 😉 Merci très belles fêtes à toi aussi !

      Réponse

  4. J’ai un peu polluer l’article avec mes bêtises lol ! Mais maintenant, en cliquant sur mon pseudo, tu devras atterrir ( oui comme un avion ! ) sur mon blog. 🙂

    Réponse

    • J’ai testé c’est super ça remarche !! 😉 Du coup j’ai parcouru les bouquins, je vais regarder ça de plus près. je réponds à ton email au plus tard ce we (je vais surtout essayer de pas oublier avec ma petite tête)…j’ai une fin de semaine chargée au boulot avant la fermeture des fêtes, bonne soirée à toi 🙂

      Réponse

      • Oui je comprends. Cette période est infernale mais agréable aussi par bien des côtés. Quant au mail ce n’est pas pressé. Bonne journée ( vu l’heure qu’il est maintenant ). 🙂

  5. Je crois sincèrement que le destin existe, cela dit je ne peux m’empêcher de croire que la pensée est créatrice et que nous sommes également les acteurs de nos vies !
    Loin d’être contradictoires, je pense même que ces deux conceptions sont complémentaires, si « l’on sent » son destin, autrement dit, si on a trouvé « sa place » en ce monde, à toutes les échelles, on va naturellement tendre vers ce but et agir en conséquence. 🙂 Qu’en pensez-vous ?

    Réponse

    • Je suis à 100% d’accord Polina, et je suis heureuse de voir qu’on partage la même vision de cette complexe question 🙂 La pensée est effectivement créatrice, cependant, je réalise de plus en plus que des lois supérieures oeuvrent dans le monde, et ainsi, quand « ce n’est pas le moment, ce n’est pas le moment » même si on souhaite quelque chose très fort. La loi du karma par exemple, va créer des paradoxes de notre point de vu qui ne sont que justice d’un point de vu plus élevé…
      Mais même si ce que l’on souhaite arrive plus tard, cela n’exclue pas que quelque chose de meilleur nous arrive ensuite, au parfait moment, quelque chose qui sera en accord avec notre but de vie…(donc encore une fois tout se rejoint). En fait, rechercher sincèrement à accomplir notre destinée j’ai le sentiment que c’est aussi vivre en accord avec un plan supérieur, et cela fait travailler notre foi et notre humilité. (bon je sais pas si j’ai été claire, désolée…;-))

      Réponse

  6. Quel article passionnant, bravo, Minosoa…
    Comme je suis d’accord avec ton raisonnement et les précisions ajoutées dans tes commentaires, je rajouterai juste que Dieu, dans son immense Amour nous a doté d’une liberté de choix, ce fameux libre arbitre, ce qui implique, qu’il n’intervient jamais dans nos vies à moins, que nous en fassions la demande.
    Et là, encore, il ne nous donne pas forcément ce que nous demandons mais ce qui est juste pour notre cheminement.
    Et c’est la raison pour laquelle nombreux sont ceux qui l’accusent de tolérer tant de maux, dont nous sommes les seuls responsables.
    Sinon, je crois qu’en nous incarnant, nous signons une sorte de « contrat » mais nous sommes libres de le remplir ou pas, d’autant, que nous en perdons la mémoire.
    Nous n’avons pas d’influence sur tout ce qui nous arrive mais le choix de l’attitude que nous adoptons, face aux événements, nous appartient entièrement.
    Comme dans cette histoire de bateau, nous sommes à la barre, sans maîtriser la météo et l’état de ma mer mais c’est à nous de naviguer, en regardant l’Étoile, la nôtre, celle de nos aspirations les plus profonds qui nous guide toujours.
    Et, en temps de tempête, il n’est pas interdit de rester au fond de la cale, en attendant que l’orage passe.
    Épineux sujet mais je crois qu’au fond de nous, la réponse est toujours présente.
    Merci à toi et passe des merveilleuses Fêtes

    Réponse

    • Tout ce que tu as écrit je le pense tellement que s’en est troublant. J’aurai pu mettre les mêmes mots… Il y a seulement un point qui m’interroge, Dieu n’intervient-il vraiment que quand nous l’invoquons ? J’ai l’impression qu’il y a une bienveillance qui va au-delà de nos requêtes…Par exemple au travers de ces lois divines dont je parlais à Polina..je ne sais pas trop comment l’exprimer, la réponse viendra en temps voulu 😉 Quant à ce « contrat » dont tu parles, j’allais en parler dans l’article puis je me suis dit que c’était peut être une notion un peu trop abstraite pour certains lecteurs.. ça mériterait un article à part entière !
      Merci du fond du coeur pour tes messages, j’attends toujours avec impatience ton regard, tes reflexions remplies de sagesse.
      Très belles fêtes à toi aussi, je ne pensais pas re-publier d’articles entre temps, mais finalement je suis bavarde ces derniers jours hihi

      Réponse

      • Tu es si touchante et je suis heureuse que tu te retrouves dans mes mots, comme je le fais avec les tiens. Quant aux Lois Cosmiques, effectivement, elles existent, se sont les seules valables et si nous ne les respectons pas, la Vie nous recadre.
        Bien évidemment, je crois en l’infinie miséricorde divine, qui intervient souvent, comme dans les cas où la vie des gens a été sauvée quasi miraculeusement.
        Si je mentionne la non-intervention divine, c’est dans le sens du respect qu’il manifeste envers nous, en nous laissant libres de nos décisions. Je le vois d’ailleurs comme un Père aimant, toujours prêt à nous soutenir.
        Et quand tu parles des choses qui ne viennent pas, puisque « ce n’est pas le moment, même si on souhaite quelque chose très fort », tu rejoins ma conviction que l’on ne nous donne pas ce que nous désirons mais ce qui est bon pour notre évolution.
        C’est la raison pour laquelle la prière ne devrait pas être trop précise et il est préférable de juste demander le meilleur et surtout remercier et rendre grâce. Mais là, je sais que tu le fais 😀
        Heureuse que tu sois bavarde, tes articles sont rares, très précieux et je les attends toujours avec grande impatience…. alors, si tu as envie 😀
        Sinon, je te souhaite encore des merveilleuses Fêtes, dans la joie du cœur et reçois toute ma tendresse, petite (à cause de l’âge, uniquement) sœur sur le chemin.

  7. Pingback: Une chance sur un million | Les Sens Ciel ♡ Inspiring and positive blog

  8. J’aime beaucoup cet article et aussi le commentaire de Polina. J’ai écris aussi à ce sujet sous différents angles et ce de façon assez succinctes bien sûr, le sujet est si vaste, quoi que…. Je crois que tout ce qui concerne le « libre-arbitre » et le « destin » sont LA (je dis bien LA au singulier 😉 ) pierre angulaire de « l’édifice », c’est pourquoi je voudrais souligner tout particulièrement les 2 phrases qui me semblent importantes dans ce billet :
    « Les deux sont emmêlées dans une unité qui rend quasiment inutile la question du libre-arbitre, décideur et éxecutant étant au fond intimement liés.
    Selon moi, les pro ou contre libre arbitre, n’ont ni tort ni raison, ils débattent juste d’un concept qui n’exclue ni la thèse ni l’antithèse ».

    En tous les cas, passe de bien belles fêtes

    Réponse

  9. « Si l’on part du principe qu’une étincelle divine créatrice ne demande qu’à s’exprimer en chacun de nous, alors on comprend que la laisser s’exprimer ne signifie pas entraver notre liberté, mais au contraire la laisser nous guider dans nos choix. On réalise que cette part divine est liée à nous – elle est nous– et son seul intérêt est la réalisation de notre but de vie. On comprend aussi que la voix de notre intuition provient de notre cœur, celui qui nous pousse à exprimer l’ensemble de notre potentiel et à faire les meilleurs choix pour nous. »

    Voilà tout est dit 🙂

    Bonne Année 2014 ♡ ♡ ♡

    Réponse

    • Merci 🙂 Une très très belle année à toi aussi, apparemment Saturne devrait moins perturber la taureau que je suis en 2014, tant mieux parce que 2013 était un peu frustrante 😉

      Réponse

  10. Excellent article !
    Je suis épatée par al manière dont tu le traites, sujet à priori infiniment complexe et traité avec une simplicité incroyable, sûrement le langage du cœur.

    Réponse

    • Merci beaucoup Elise 🙂 Je n’écris rien si je ne le sens pas directement et très clairement au niveau du coeur. C’est pourquoi je prends le temps parfois avant d’écrire ici.. pour la métaphore du voyage en train, l’article m’a quasiment été dicté intérieurement. C’était très étrange.. Et oui, je crois que mon but est de rendre tous ces sujets accessibles à tous. Alors merci encore d’être sensible à ces messages, je vais moi aussi me ballader de ton côté et je te dis à très bientôt !!

      Réponse

      • Et c’est ce que je suis en train d’apprendre, je crois, même si j’ai toujours été très proche de mon cœur, j’ai aussi beaucoup d’interférences avec mon mental.
        Ah et j’ai pas encore lue la métaphore du train, je vais le faire dès que j’ai un moment !
        Merci encore pour tes textes et tes réponses chaleureuses, à très bientôt !!!

      • Je me permets de te dire une petite chose.. j’ai souvent dit comme toi, et je le dis encore souvent, « mon mental interfère ».. C’est bien d’en avoir conscience mais honnêtement je crois qu’on sous estime notre capacité à laisser le coeur s’exprimer. Il faut travailler notre confiance en cela, nous faire confiance.. je le dis car j’y travaille moi même et je pense qu’à notre époque particulièrement, nous y arrivons de mieux en mieux. voilà voilà ! ayons confiance et communiquons 🙂

      • 😀 Je crois que c’est exactement le genre de réponse que j’aurais formulée si on m’avait dit ça, je suis tout à fait d’accord !!!! 😉

Leave a Reply

Required fields are marked *.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s