Format d’article

La guérison par l’action !

Laisser un commentaire

Je me suis amusée à relire quelques anciennes notes de ce blog et je suis tombée sur celle-ci où je parle de mes violents de ventre, si douloureux que j’avais dû me rendre aux urgences…

Tout ça est si loin à présent, loin derrière moi. J’aurai certainement l’occasion d’en reparler…

On m’a déjà demandé comment la maladie était partie? Et j’avoue que je n’avais pas de réponse précise à donner… quand? Comment?

Je sais quand tout a commencé. A 17 ans, pendant la préparation du bac, le stress du lycée, l’oppression chez moi… que d’angoisses j’ai cumulé… Même en m’éloignant de plusieurs kilomètres de chez moi, rien n’était réglé, au contraire, j’ai souffert de ces douleurs longtemps encore. Mes crises d’angoisses du soir, mes larmes, mes douleurs aigues…

Et une année tout a disparu. Pourquoi?

Hier, j’ai eu un début de réponse dont j’avais une vague idée, mais qui s’est éclaircie.

2010 a été pour moi l’année de l’action, de la prise de pouvoir dans ma vie. Et je crois que j’ai su me guérir par cette action. De bons choix, des choix en accord avec celle que je suis profondément.
Le début de la réalisation de projets importants, et le fait de me mettre en difficulté aussi, de relever des défis…

Quand tu as une peur bleue de plonger dans l’eau, et bien parfois il ne faut plus se donner le choix ! J’adore être pour moi-même, cette personne qui à pas menus s’approche derrière ton dos et hop te jette dans l’eau sans que tu n’aies plus la possibilité de faire un pas en arrière. C’est ainsi que je me mets en difficulté, je me force à vivre et dépasser certaines difficultés.
Bien sûr, juste avant je traverse un moment de grande frayeur, mais une fois dedans j’adore ça et je progresse.

J’ai grandi. Beaucoup grandi par cette détermination que j’ai développé. Et depuis j’ai de moins en moins peur, plus aucune crises d’angoisse, et je me suis réconciliée avec mes douleurs passées. Je les ai acceptés comme faisant partie intégrante de celle que je suis aujourd’hui.

Oui mais la question est… comment trouver la force de mettre en oeuvre cette fameuse détermination? J’avoue que pour moi ça a été très subtil. J’ai quand même été quelqu’un qui a toujours avancé dans sa vie… mais là le fait de me consacrer à 200% à une cause humaine, m’a guéri des préoccupations vaines de mon égo je crois. J’ai pris de la distance avec un certain cercle vicieux…
Certainement ai-je la chance de faire un travail humainement enrichissant, un travail-passion qui me nourrit chaque jour un peu plus…

J’ai été de moins en moins dans ma tête, dans mes émotions et de plus en plus dans l’action et la création. Voilà le grand pas de mon année 2010, et la fin de ces fameuses douleurs au ventre.

2011 sera clairement pour moi l’année d’un équilibre dont j’aurai l’occasion de reparler.

Publicités

Publié par

Jeune femme de 29 ans, curieuse de tout, portée par de multiples passions, je travaille dans l'humanitaire, pratique la photographie, compose des chansons, et adore lire et écouter de belles musiques. Internet addict, certains me définissent aussi comme une véritable geek ;-) Ce blog est le reflet d'une vie intérieure en recherche et renouvellement permanent. Grâce à lui j'espère insuffler à tous un peu de paix, de joie, et peut-être une façon de considérer nos vies autrement et initier quelques remises en questions!

Leave a Reply

Required fields are marked *.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s